14/04/2016

Benzema-Griezmann: chronique d'un mercredi soir

D'un côté il y a l'adulescent Benzema, caïd de vestiaire, buteur millionnaire dépourvu du sens des valeurs, défrayant autant la chronique people que sportive, et qui pleurniche le mercredi soir sur Twitter pour annoncer à la terre entière qu'il n'a pas été invité à la mega-teuf de l'Euro cet été.
De l'autre côté il y a le jeune adulte Griezmann, formé à la dure ecole des bas-fonds de la Liga, futur buteur millionnaire pétri de saines valeurs, s'exprimant aussi clairement balle au pied que devant un micro, et qui le même soir inscrit les deux buts de l'Atletico qui éliminent le Barca en quarts de finale de la Champion's League.
Quoi qu'il arrive, le choix de Deschamps et de la FFF aura été le bon. D'une part il faut en finir avec la génération "caillera" du foot français qui aura beaucoup fait parler d'elle sans jamais rien gagner. D'autre part il faut se souvenir qu'en 1998 le sélectionneur Jaquet n'avait pas retenu Cantona et Ginola, qu'il en avait pris "plein la tronche" pendant trois mois mais que la France avait gagné la Coupe du monde.
En foot, prendre un peu de recul et parfois aussi utile qu'une passe en retrait...

09:51 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je partage votre analyse.

Il y a toujours eut des tricheurs et des gens mal élevés dans le foot, et cela dans tous les niveaux. Des types capables de pourrir une équipe à eux seuls, certes ils ont parfois des qualités et de l'aisance sur le terrain. Mais le football reste un sport d'équipe et un collectif qui fonctionne sera toujours le meilleur moyen de gagner.

Écrit par : Riro | 14/04/2016

On est d'accord, sauf que, si je peux me permettre de plaisanter, la question est de savoir si on désire vraiment la victoire de la France lors de son Euro. Ma réponse étant clairement non, je préfèrerais donc la voir sombrer encore une fois dans la zizanie.

Quoi qu'il en soit, le match de Liverpool d'hier soir donne de quoi se réjouir à ceux qui restent convaincus que le foot avec cette intensité, ce suspens et un tel dénouement reste le plus beau spectacle qui soit !

Écrit par : Vincent | 15/04/2016

Les commentaires sont fermés.